Noémie

J’ai rencontré Manon à la fac d’anthropologie, ça a tout de suite accroché. C’était pas bien compliqué, elle m’a fait rire et on est devenu amies.

L’envie de voyager a toujours été présente chez moi, je me rappelle encore dire à ma mère, alors que j’avais une treizaine d’année qu’après mon lycée j’allais prendre une année sabbatique pour voyager. Évidemment personne ne m’a prise au sérieux, et pourtant, une fois mon bac en poche je suis partie.

Souvent on m’a demandé :

Pourquoi tu voyages ? N’en as-tu pas marre ? T’as pas envie de te poser quelque part ? Est-ce que tu fuis quelque chose ?

Eh bien je crois qu’il est difficile de répondre au pourquoi. C’est comme ça. Je n’ai pas envie de me lancer dans des explications foireuses et bancales pour satisfaire la curiosité des gens. C’est quelque chose qui me prends aux tripes. Je n’en ai pas marre, loin de là. Et bien sûr que un jour j’aurais envie de me poser. Voyager m’offre l’occasion d’explorer de nombreux endroits et me permets justement de définir l’endroit où j’aimerais vivre.

« Voyager vous laisse d’abord sans voix, avant de vous transformer en conteur. » – Ibn Battuta

 

Parmi les pays que tu as visité, quel est celui qui t’as le plus marqué ?

C’est l’une des questions que l’on me pose le plus souvent. En réalité il m’est impossible de répondre à cette question. Chaque pays est lié à une expérience, un sentiment différent. L’impression d’un pays dépend souvent des rencontres qu’on y fait et du temps qu’on y passe. Mais je dirais qu’il y en a un en particulier qui m’a changé. C’est vrai que cela fait un peu cliché mais c’est la vérité. On a tous un moment dans la vie qui nous fait réaliser quelque chose d’important sur nous et si vous ne l’avez pas encore vécu, ne vous en faites pas, il va finir par arriver. Ce moment, pour moi, c’est quand je suis partie, seule en Israël. J’avais dix neuf ans. Ce voyage a été mon déclic.

Je pense qu’on ne revient jamais exactement pareil d’un voyage. Comme pour toutes les expériences que l’on peut vivre dans une vie, les voyages nous forgent. Ils nous enseignent et construisent notre personnalité, notre vision. Et je crois que je change continuellement, à chaque pays visité, chaque expérience que je vis, chaque rencontre que je fais. Le voyage est une thérapie, et je dois dire qu’elle est plus agréable qu’une conversation en huit clos avec une personne que vous ne connaissez pas.

Noémie

Noémie est avant tout curieuse de tout. Elle aime tenter de nouvelles expériences et découvrir de nouvelles choses. Elle s'essaye à l'écriture pour partager ses découvertes et les histoires dont elle a entendu parler. Vous pouvez aussi me suivre sur instagram @noemiethz

Les commentaires sont fermés